Actualités

Rencontre avec le Préfet : confiance et volontarisme

Jeudi, 28 septembre, 2017

Vendredi 22 septembre le président de la communauté d’agglomération Rabastinois Tarn & Dadou Vère Grésigne Pays Salvagnacois, Paul Salvador, et les vice-présidents, recevaient  le Préfet du Tarn, Jean-Michel Mougard, accompagné de Laurent Gandra-Moreno, secrétaire général de la préfecture, et des représentants des services de l’État (Direction départementale des territoires, Direction départementale des finances publiques et Direction académique des services de l’Education Nationale). Le Préfet a choisi notre nouvelle communauté d’agglomération pour débuter une série de rencontres avec chacune des communautés du Tarn. C'est le signe positif d’une écoute particulière que nous accorde l’État dans la conduite de notre politique de développement volontariste.

Cette rencontre a permis de mettre en lumière l’attractivité de notre territoire situé au coeur du grand sud ouest au carrefour de Toulouse, Albi, Montauban et Castres. Avec 63 communes et 72 000 habitants, forte de ses atouts (dynamique économique et touristique, qualité de son cadre de vie, qualité des services et des équipements), notre communauté, la troisième du Tarn, est un nouvel acteur fort du département et de la région Occitanie. A ce titre notre communauté d'agglomération souhaite renforcer le dialogue avec nos partenaires tarnais et la métropole toulousaine.

La mise en commun des moyens : le socle d'une ambition pour notre territoire

Notre projet doit être une chance formidable pour les habitants : la mise en commun des moyens va nous permettre plus d’ambition pour nos projets

Le cap est clairement fixé :

- l’attractivité du territoire doit agir sur le développement économique et touristique,

- la qualité du cadre de vie et de l’habitat, l’offre de mobilité et l’aménagement numérique, la qualité et la proximité des services aux habitants en matière d’enfance jeunesse, sportive et culturelle sont également des facteurs d’attractivité

Cette rencontre, placée sous le signe de la confiance et de la franchise, a permis de présenter les travaux accomplis depuis la création au 1er janvier de la communauté d’agglomération :

- pour assurer la continuité du service dans les écoles et anticiper les réformes en cours ;

- pour développer et animer les filières économiques clés (agroalimentaire, viticulture et cuir, commerce et artisanat) et développer l’économie touristique ;

- pour poursuivre la production de logements adaptés. La communauté permet déjà à l’ensemble des 63 communes et de leurs habitants de bénéficier des aides aux travaux de rénovation énergétique des logements privés (dispositif Renovam), des aides pour la rénovation énergétique des bâtiments publics, des logements communaux, de l’éclairage public durable et en faveur du développement des énergies renouvelables (aides de l’État dans le cadre du « Territoire à énergie positive pour la croissance verte »), ou encore des aides à l’installation et reprise des commerces en centre ville et centre bourg ;

- pour atteindre les objectifs financiers et fiscaux dans un calendrier très contraint.

La rencontre s’est conclue sur ce premier bilan encourageant et une stratégie réaffirmée : transférer les charges des communes vers l’intercommunalité pour mutualiser nos ressources, dans le but d’accroître l’équité d’accès aux services et conserver la capacité d’investir pour les générations futures. Cette rencontre est la première brique d’un dialogue régulier entre l’État et la communauté d'agglomération, comme l’a annoncé le Préfet.

Toutes les actus